La folie de Noël

Québec – Plusieurs artistes québécois ont lancé dans les dernières semaines leur album de Noël. Une sortie chez les disquaires qui se traduit bien souvent par un succès populaire.

Pour Sébastien Ouimet, directeur des ventes à la maison de disques Analekta, qui représente notamment Alain Lefèvre et son plus récent album Petit Noël. «Les albums de Noël se vendent très bien au Québec comme un peu partout en Amérique du Nord à l’inverse de l’Europe».

«La période des fêtes est très occupée pour nous, j’estime que nos ventes durant cette période représentent 35 % de notre chiffre d’affaires annuel».

«La fête de Noël est maintenant très commerciale et le milieu artistique n’y échappe pas. Les artistes doivent sortir leur album avant le 8 novembre pour les spectacles de Noël qui commencent à la mi-novembre dans les centres d’achats», a commenté M. Ouimet.

Une petite visite chez Archambault a permis à L’EXEMPLAIRE de constater la panoplie d’albums de Noël québécois disponibles, une dizaine d’artistes ayant produit des chansons pour accompagner les soirées de Noël et mettre les gens dans l’ambiance.

Alain, commis au magasin Archambault Lebourgneuf mentionne que «c’est très populaire la musique de Noël, ça part très vite, on remplit souvent les étagères!»

Le palmarès francophone québécois du 14 au 20 novembre illustre très bien le phénomène puisque l’on retrouve six opus de Noël parmi les 10 meilleurs vendeurs.

En compilant les ventes de l’année 2010, l’Institut de la statistique du Québec a publié le top 50 des albums québécois les plus vendus. Quatre albums de Noël figurent dans ce palmarès, avec notamment celui d’Annie Villeneuve au sixième rang.

Du côté du public, l’accueil des disques à saveur de Noël est généralement bien reçu. «Chaque année, je me gâte avec l’achat d’un nouvel album. Ça me met dans l’ambiance et surtout de bonne humeur», a raconté Camille Pepin.

Catherine Auclair «j’aime la musique de Noël, mais je trouve que d’entendre les premières chansons à la radio dès le début novembre est un peu trop tôt. Ce qui fait que rendu à Noël je n’ai plus trop le goût d’en écouter.»

D’autres, comme Patrick Masbourian dans sa chronique à l’émission «l’Après-midi porte conseil» critique le choix des artistes et encourage même les gens à démissionner du disque de Noël. Son argumentaire est basé sur la facilité et le côté mercantile, il croit que c’est une occasion en or pour les artistes de renflouer leurs coffres et de servir au public un répertoire simple et même à la limite fade.

Parmi les nouveautés en 2011, on retrouve «Noël» avec Nadja, André Gagnon «Dans le silence de la Nuit», «15 souvenirs inoubliables de Noël» et «Chanson de Noël» interprétés par une variété d’artistes.Également, «Petit Noël» d’Alain Levèfre et «Un air d’hiver» de Marc Hervieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s