Luxembourg 2013

Avec une nouvelle destination chaque semaine, j’admets ne pas avoir le temps de passer des heures à planifier mes voyages. Je savais que c’était une petite ville et qu’un hôte couchsurfing avait accepté de me faire un petit tour guidé. Je connaissais l’essentiel, le reste je le découvrirais sur place!

Le Luxembourg c’est collé sur la Belgique et à 3h de train de Bruxelles, avec des arrêts dans toutes les villes possibles. Je suis arrivée vers 14h, après avoir figuré par où aller pour rejoindre le centre (merci aux petits panneaux indicateurs!) j’ai trouvé l’information touristique en plein coeur de la Place Guillaume.

Sur la Place Guillaume, on retrouve également l’hôtel de ville et une statue équestre de Guillaume II, le samedi matin, il y a également un marché où l’on peut acheter fleurs, fromages et autres produits du terroir.

La vue de la Corniche
La vue de la Corniche

De l’autre côté de la rue se trouve le Palais grand-ducal, résidence du Grand-Duc du Luxembourg. Il semblerait que le Grand-Duc ne soit pas souvent dans son luxueux palais! Il y a seulement un garde qui assure la sécurité quand le Grand-Duc n’est pas dans le bâtiment et dans le cas contraire deux gardes sont présents.

Ensuite, j’ai marché dans les rues entourant la Place d’Armes, qui est surnommée “salon de la ville”. Je ne voulais pas trop visiter la ville seule, car je savais que samedi Timo, mon hôte de Couchsurfing,  allait m’accompagner le lendemain.

On s’était donné rendez-vous vers 17h30, Timo est un étudiant allemand qui en est à sa deuxième année de bac en physique. Ce qui est super avec son programme, c’est que chaque année, il change de pays. Après avoir été à Nancy en France l’an passé, il est au Luxembourg depuis septembre et demeure dans la résidence étudiante de l’Université du Luxembourg, à 20 minutes à pied du centre-ville.

 

Dans les Casemates de Bock
Dans les Casemates du Bock

Il est trilingue, c’est incroyable comment les gens que je rencontre maîtrisent 2-3-4 et même 5 langues différentes! Ça m’a poussée à reprendre mes bases d’espagnol en prévision de mes vacances de Pâques dans le sud de l’Europe, notamment en Espagne.

Nous avons cuisiné un bon souper et discuté de tout et de n’importe quoi. Un peu plus tard en soirée, nous sommes allés en ville prendre quelques bières au bar Artscène avec deux de ses amis. Malheureusement la cigarette est encore permise dans les bars au Luxembourg, ce qui rend l’expérience un peu moins agréable.

 

Samedi

Une bonne nuit de sommeil et un gros déjeuner plus tard, nous avons pris l’autobus pour nous rendre au centre-ville. Timo m’a expliqué l’origine du monument du Souvenir “Gëlle Fra” (femme dorée) érigé en la mémoire des soldats luxembourgeois morts lors de la Première Guerre mondiale et aujourd’hui symbole de la liberté et de la résistance du peuple luxembourgeois. Le monument surplombe la Vallée de la Pétrusse. On a continué notre visite par un arrêt à la Cathédrale Notre-Dame qui date de 1613 et de l’époque gothique. Retour au centre par la Place Clairefontaine et son monument de la Grande-Duchesse Charlotte. On a poursuivi vers la Corniche, le “plus beau balcon d’Europe”, qui offre une magnifique vue sur la ville basse du Grund. Il s’agit assurément de l’un de mes endroits favoris de la ville.

Abbaye de Neumünster
Abbaye de Neumünster

 

Un peu plus loin, on rejoint les fameuses Casemates du Bock et le crypte archéologique. Ce sont des galeries souterraines construites pendant la période autrichienne, depuis 1994, elles sont inscrites au Patrimoine de l’UNESCO. À mon avis, c’est ce qu’il y a de plus cool à visiter dans la ville. Le site est très bien conservé et on explore littéralement les souterrains de la ville, il y a de nombreux escaliers étroits et pentus à monter et descendre de même que quelques couloirs bas et étroits à franchir! Ça m’a un peu rappelé mes visites au Musée Pointe-à-Callière de Montréal et à la mine d’or de Val-d’Or.

Après les casemates nous sommes descendus dans la ville basse de Grund  pour voir l’Abbaye de Neumünster et prendre quelques photos des casemates vues d’en bas. Nous avons poursuivi avec une marche dans la Vallée de la Pétrusse, un espace vert, idéal pour les promenades, qui entoure la ville. Il faut savoir que la ville de Luxembourg est érigée sur  un immense rocher, un château fort entouré de fortifications naturelles notamment par les rochers de l’Alzette et de la Pétrusse.

Timo m’a fait remarquer que plusieurs panneaux avec un gros trou au milieu sont visibles un peu partout en ville. En fait, ils indiquent que c’est une belle prise de vue et qu’il faut prendre en photo!

Le fameux panneaux
Le fameux panneau

Comme je n’avais jamais encore osé goûter à un Kebab, Timo m’a amenée en manger un. Un Kebab, c’est un immense sandwich au poulet d’origine turque ou allemande (il y a un débat là-dessus!) auquel on ajoute des frites sur le dessus. J’ai bien aimé, c’est consistant et il faut toute une technique pour réussir à ne pas s’en mettre partout!

En après-midi, Timo avait besoin d’étudier, alors je suis allée visiter le Château de Vianden dans la ville du même nom à un peu moins d’une heure de train-bus. Le château a été construit pendant la période du 11e au 14e siècle et il a été restauré en 1977 dans le respect des formes historiques.

Le soleil était de la partie et Vianden est un véritable village de carte postale! Il y a aussi beaucoup de sentiers de marche dans le bois, alors j’en ai profité pour me promener un peu et profiter de la température printanière.

Château de Vianden
Château de Vianden

En soirée, il y avait une fête d’organisée à la résidence avec des amis étudiants de Timo, une grande majorité d’Allemands étudiants en physique ou en économie, à peine 2-3 filles. Inutile de dire que c’était un peu bizarre pour moi! Beaucoup de conversations étaient en allemand, alors c’était difficile de suivre et de s’intéresser quand je savais à peine de quoi il parlait! Mais bon, comme tout le monde parle plusieurs langues j’ai pu parler avec des gens super intéressants et même apprendre un peu d’allemand! J’ai quand même pu essayer la Vodka Ahoj qui consiste à prendre un sachet de médicaments sucrés pour enfant du nom de Ahoj-Brause et avaler avec de la Vodka pure, le goût sucré “neutralise” celui de la Vodka. C’est typiquement Allemand et semblerait-il que ce produit soit seulement disponible en Allemagne.

Il semblerait également que mon accent québécois ou plutôt mon absence d’accent a déçu! Les Européens sont vraiment fous de l’accent québécois et je reçois presque tout le temps le commentaire que je n’ai pas un fort accent et les gens en demandent toujours plus! Ça doit faire trop longtemps que je suis partie et mon inconscient a assimilé le parler belge!

Vodka Ahoj!
Vodka Ahoj!

Dimanche

Après la grasse matinée et un bon déjeuner, je suis partie pour une visite du Musée d’histoire de la ville de Luxembourg. C’était la dernière attraction que je voulais voir de la ville, qui bien qu’elle soit très belle, on en a vite fait le tour!

L’entrée du musée est gratuite pour les étudiants, ce qui est une excellente initiative! La visite vaut le détour, il y a une exposition permanente sur l’origine de Luxembourg et quelques expositions temporaires. Il y a beaucoup d’éléments visuels, des capsules audio, des photos d’époque et aussi des résumés des tournants de l’histoire de cette ancienne ville fortifiée.  C’est intéressant et pertinent comme visite, ça fait un bon résumé des événements à connaître sur la ville.

Je pensais à tort que le Luxembourg serait une ville assez dispendieuse de par sa richesse et sa réputation. Mis à part le logement, le reste est abordable et parfois même moins cher qu’ailleurs, comme par exemple l’essence, le tabac, la bière, etc.

Luxembourg est un pays "carte postale"
Luxembourg est un pays « carte postale »

La ville a une population d’environ 100 000 habitants, mais la particularité c’est que beaucoup de gens des pays limitrophes que sont la Belgique, la France et l’Allemagne viennent travailler au Luxembourg. Apparemment, il y a du trafic et des bouchons de circulation monstres la semaine, par contre la fin de semaine c’est très calme et paisible.

Le Luxembourg a trois langues nationales, l’allemand, le français et le luxembourgeois en plus d’accueillir une grande communauté portugaise, alors le portugais est aussi fréquemment parlé en ville. Une particularité de la presse, c’est  que dans un même journal, il y a des articles écrits en français qui côtoient des articles en allemand, c’est assez particulier, du moins pour quelqu’un qui ne maîtrise pas l’allemand!

Bref, Luxembourg est une petite ville parfaite, paisible et charmante. Je crois bien que c’est ici que je viendrai prendre ma retraite!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s