En route vers le Marathon Canadien de ski!

Mon dernier texte a suscité beaucoup d’intérêt et je vous remercie d’être passés par mon blogue qui a battu des records d’achalandage. Cette vague de visites me donne une motivation supplémentaire pour écrire davantage surtout avec les Jeux olympiques qui approchent rapidement.

Mon prochain défi sportif sera le Marathon Canadien de ski de fond (MCS) qui aura lieu les 8 et 9 février prochain. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’événement, il s’agit de parcourir 160km en ski de fond en deux jours de Gatineau à Lachute. Pour ma première participation, je serai inscrite comme Coureuse des bois bronze.

L’an passé, j’avais pris l’engagement via Twitter de m’inscrire à l’événement et d’en faire mon objectif pour skier un peu plus souvent. Étant encore étudiante, mon budget est relativement restreint et le coût d’inscription assez élevé. Une expérience unique comme le MCS ça n’a pas de prix et grâce à un concours du magazine Oxygène, en collaboration avec le Marathon canadien de ski, j’avais enfin ma chance de réaliser ce vieux rêve.

En décembre, dans le nouveau magazine Oxygène, il y avait un concours pour gagner l’inscription pour les trois prochaines années afin de réaliser le niveau ultime au MCS celui de Coureur des bois or. Ce dernier consiste à franchir la distance avec un sac à dos et coucher à la belle étoile sur le bord du feu à mi-parcours.

Je tiens ma promesse!
Je tiens ma promesse!

Par le plus grand bonheur, j’ai reçu un appel me disant que j’étais l’une des quatre personnes sélectionnées et aussi la seule femme. Je l’annonce ici en primeur, je ne pense pas que cela ait été déjà publié, mais je n’ai pas eu de consignes pour garder le tout secret, alors je me permets de vous partager la bonne nouvelle!

Je me suis fait un petit plan de match très simple pour les deux semaines et demie qu’il me reste avant l’événement. Je vais tenter de skier le plus possible et de faire au moins deux sorties de plus de 50km afin d’habituer mon corps au type d’effort. Je ne suis pas trop inquiète d’être capable de couvrir la distance, mais plus j’aurai de millage dans le corps, plus j’aurai de plaisir durant l’événement!

Heureusement que je puisse m’appuyer sur ma technique et l’habitude de skier de longues heures pendant mes années comme athlète. Je pense que le genre d’effort que j’aurai à fournir ressemblera beaucoup à une journée de plantation d’arbres, hormis pour le froid, c’est-à-dire longue, éreintante, physique.

Ma seule inquiétude c’est l’état de mon genou droit, celui-ci fait des siennes depuis quelques semaines déjà, mais étonnamment je n’ai pas vraiment mal en skiant donc je ne pense pas que ça va me causer trop de problèmes. Je suis quand même allée consulter en physiothérapie pour mettre toutes les chances de mon côté  afin d’arriver en forme et en santé sur la ligne de départ.

Je redonne des nouvelles de mon expérience au Marathon dans quelques semaines!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s