Hualien à Hengchun!

Le segment préféré de mon court séjour à Taïwan, l’aventure tire à sa fin…

Jour 72 (15 décembre) = Hualien à Changbi (93km)

Altitude = 56m

Ascension totale = 785m

Quelle belle surprise de me réveiller avec une température estivale et le chaud soleil. Je savais que la journée allait être bonne!

J’avais deux choix de routes et j’ai choisi de prendre la Highway 11, la route de la East Coast scenic area. Un vrai plaisir à rouler et même que c’était un petit peu trop chaud et humide à mon goût, mais je ne vais pas m’en plaindre. La première portion était vallonnée et il y avait quelques tunnels plus ou moins longs à traverser. Traverser un tunnel en vélo ce n’est certainement pas ce qu’il y a de plus le fun, mais on finit par s’habituer à l’air vicieux et poussiéreux et on pousse toujours un peu plus sur les pédales pour en ressortir le plus vite possible.

Prête à partir de l'auberge Amigos
Prête à partir de l’auberge Amigos

Ensuite, j’ai grimpé sous un soleil de plomb pendant quelques kilomètres pour atteindre la Baci Observation Tower. À un certain moment, il y avait beaucoup de marcheurs sur la route, j’imagine qu’il y a un sentier de randonnée populaire dans les environs. La vue de cette petite halte routière est splendide et beaucoup de touristes s’y arrêtent.

J’ai eu droit à une belle et sinueuse descente qui a permis de me rafraîchir un peu avant de poursuivre ma route tranquillement en longeant de près la mer. À Jici, il y a une belle grande plage, mais c’était fermé alors je me suis arrêtée un peu plus loin pour profiter du son des vagues et de la chaleur. Je me suis achetée à manger dans un petit kiosque local à seulement une quinzaine de kilomètres de Shitiping.

J’avais prévu camper sur l’une des superbes plateformes face à la mer, mais j’ai vite déchanté quand j’ai appris que ça coûtait 800NTW la nuit sans service. Le spot était très beau, mais ça restait trop cher pour dormir dehors. Déçue et un peu frustrée j’ai quand même pris quelques photos et remis le cap vers le Sud en sachant que la prochaine grosse ville était trop loin et sans savoir quelles étaient mes autres options.

Tout est plus beau avec du soleil
Tout est plus beau avec du soleil

Comme j’avais pris mon temps toute la journée, il ne me restait plus beaucoup de clarté devant moi. Quelques kilomètres plus loin, il y avait un bureau d’information touristique et je suis entrée pour espérer me faire conseiller pour un camping ou un endroit pour dormir qui serait dans mon budget. La fille était très gentille et par l’entremise de Google traduction on a pu échanger, mais malheureusement aucune des options qu’elle m’a proposé ne fonctionnait pour différentes raisons.

J’ai continué ma route et je suis passée devant le petit monument du Tropique du Cancer ou il y avait une foule de touristes. Quand j’ai vu un poste de police, j’ai tenté ma chance et le policier en service ne parlait pas anglais, mais il était très serviable et il m’a appris que le poste de police de Changbi à une douzaine de kilomètres avait un espace gratuit pour les campeurs. Il m’a même dessiné l’emplacement sur un bout de papier et m’a dit de me dépêcher pour arriver avant la noirceur.

C’est avec une énergie nouvelle que j’ai poussé fort sur les pédales et que j’ai finalement rejoint le village de Changbi. Après avoir eu un peu de difficulté à me faire comprendre par les policiers, j’ai finalement signé le petit registre et monté ma tente sur la plateforme derrière le poste de police. J’ai ensuite pu prendre une douche. Il y a 4-5 postes de police sur l’Île de Taïwan qui offrent des aires de repos du genre aux voyageurs, c’est définitivement une excellente idée!

IMG_5081

Tout le monde me dévisageait au village quand je marchais et regardais mes options pour le souper. J’imagine qu’il n’y a pas beaucoup d’étrangers qui s’y arrêtent pour la nuit habituellement. J’ai mangé un très bon bol de nouilles dans un petit resto et j’ai fini de marcher la seule route du village avant de revenir à ma tente. Comme les maringouins étaient voraces j’ai relaxé avant de m’endormir assez rapidement.

Jour 73 (16 décembre) = Changbi à Taitung (83km)

Altitude = 0m

Ascension totale = 623m

J’ai étonnamment bien dormi et je me suis fait réveiller par le quotidien des gens et les bourrasques de vent. Quand j’ai mis le nez dehors, je me suis aperçu qu’il pleuvait et que le beau temps n’avait pas duré bien longtemps. J’ai déjeuné à l’abri avant de tout ranger, par chance j’avais un toit sur la tête et tout était encore sec.

Je commence à être habituée au temps mouillé et je prends mon temps sur la route, les jambes sont fatiguées. Je m’arrête même dans une petite halte pour observer la mer se déchaîner et me mettre au sec quelques minutes. Je fais un petit détour pour aller voir le très original pont Sansiantai, le décor est à faire rêver, mais ça décoiffe tellement le vent est puissant!

Derrière le poste de police à Changbi
Derrière le poste de police à Changbi

Tout juste avant d’arriver au village de Donghe, j’ai été témoin d’une collision entre deux véhicules alors que je prenais une photo d’un monument, heureusement c’était seulement de la tôle froissée.

Je suis de nouveau arrêtée manger dans un 7-Eleven et j’ai rencontré deux couples de jeunes québécois en voyage de surf qui étaient à la recherche de vagues. Mine de rien, j’aime bien mon petit rituel dans les 7-Eleven, particulièrement la petite crème brûlée que je me permets!

Initialement, je souhaitais m’arrêter à Dulan, une petite ville de surfeurs avec plein de charme, mais comme j’avais roulé plus loin hier et qu’il était tôt j’ai continué jusqu’à Taitung. J’ai rejoint un cycliste chinois et ensemble ont a roulé jusqu’au JJ’s home, une petite auberge de jeunesse très sympathique qu’il avait déjà réservée, collée sur le magasin Carrefour en plein coeur de la ville. Les deux hôtes sont très accueillants, ils nous aident à monter les vélos et les bagages et comme c’est tranquille, je peux avoir un lit sans problème à bon prix.

IMG_5103
Pont Sansiantai

 

Mon nouvel ami, un étudiant à Hong Kong était sympathique et j’ai passé un bon moment à faire le tour de la ville avec lui et on a partagé un souper Taiwanais typique. Le genre de souper ou tu choisi plein de légumes, viandes, nouilles, etc. et ils s’occupent de tout préparer pour toi, toute seule je n’aurais définitivement pas été là et encore fait quelques choix osés qui se sont pour la plupart avérés très bons.

À l’origine, mon ami cycliste (autant je suis bonne habituellement avec les noms, autant le nom des Chinois c’est impossible à retenir!) devait poursuivre sa route comme moi jusqu’à la pointe sud de Taïwan, mais comme les prochains kilomètres allaient être montagneux il a changé ses plans. En fait, il avait loué tout son matériel de cyclotouriste dans l’un des nombreux magasins Giant qui proposent des formules à prix avantageux avec de l’équipement assez récent. Une bonne option pour ceux et celles qui veulent s’offrir un petit trip de vélo sans devoir tout s’équiper.

Ça prend un Chinois pour faire les bons choix!
Ça prend un ami Chinois pour faire les bons choix!

J’ai passé le reste de ma soirée à essayer de planifier mes prochains et derniers jours de voyage. Les villes sont plus espacées, le relief va être plus challengeant et mon niveau de forme n’est pas constant, ça fait trop d’impondérables pour prendre des décisions à l’avance.

Jour 74 (17 décembre) = Taitung à Syuhai (100km)

Altitude = 0m

Ascension totale = 1041m

J’ai très bien dormi et je suis partie assez tôt, car une bonne journée m’attendait avec plusieurs montées. Mon ami cycliste chinois a décidé de ne pas poursuivre la route, alors j’étais seule de nouveau.

Heureusement pour moi, les jambes et le moral feelaient un peu plus normal, et ce, même si le temps était encore maussade. J’ai repris la Highway 11 jusqu’à ce que celle-ci converge avec la Highway 9, il y avait beaucoup de construction sur la route, mais pas vraiment de trafic et je suis arrivée assez tôt pour manger dans un 7-Eleven à Dawu.

Des fans en scooter à Taitung
Des fans en scooter à Taitung

Une dizaine de kilomètres plus loin, je suis arrivée à Daren. À partir d’ici, je savais que j’allais devoir monter pendant plusieurs kilomètres, mais j’ignorais tout du reste. Quand j’ai vu deux vélos chargés devant un autre 7-Eleven, je suis entrée pour aller les voir, c’était deux Malaisiens et ils roulaient dans la direction opposée. Je leur ai posé des questions et ils m’ont indiqué le petit village de Syuhai où il y avait quelques possibilités pour dormir.

J’ai monté graduellement en lacets pendant 10-12 km jusqu’à la Shoukatiemayi station, un ancien poste de police, qui l’été sert de relais cycliste à la jonction des routes 9 et 199. J’ai croisé beaucoup de cyclistes en sens inverse et comme les jambes répondaient bien, la route était belle et le paysage aussi, alors je n’étais pas trop jalouse.

La route 199 est très étroite et peu achalandée, j’ai adoré y rouler. La pluie et le vent se sont invités et j’avais hâte de rejoindre Syuhai. À la sortie de la ville, j’ai trouvé le camping Panda et un emplacement à l’abri, l’endroit était désert. Je suis allée marcher vers les hotsprings, l’endroit ne m’avait pas l’air super à première vue. Un souper rapide et c’était pratiquement l’heure de me coucher.

IMG_5080

Jour 75 (18 décembre) = Syuhai à Hengchun (81,2km)

Altitude = 19m

Ascension totale = 1047m

Il a venté fort toute la nuit et j’étais bien contente d’être à l’abri au camping. C’est un autre matin gris et probablement ma dernière journée complète sur le vélo, car je vais atteindre la pointe sud de Taïwan.

Je déjeune rapidement et remballe mes affaires parce que c’est plutôt frisquet comme température. J’ai la route à moi toute seule pour la première heure et par bonheur j’ai le vent de dos et sur certains segments j’arrive même à faire du 30km/h sans pédaler! Pour une raison que j’ignore, j’avais toujours envie d’aller aux toilettes ce qui n’est pas vraiment pratique quand on est une femme en vélo.

10848759_10205972125008987_8242578811321536002_o

Le soleil se montre le bout du nez en début d’après-midi, de Jialeshui à Hengchun, il y a de belles dunes de sables et de superbes points de vue, cependant, je dois rester alerte, car il y a de grosses rafales de vent et cette fois c’est de face ou de côté et je peine à avancer! Je sens que la fin approche et j’ai même plutôt hâte d’arriver.

Je fais le mini-détour pour aller prendre des photos au Southern most point de Taïwan, où plusieurs touristes me prennent aussi comme attraction de la place! Je longe la mer en me dirigeant vers Kenting et les lieux me rappellent Hawaï avec les bâtiments colorés, les magasins de surf et les plages. Je profite du moment même si c’est juste un peu trop froid pour s’étendre sur la plage.

Pointe Sud de Taïwan
Pointe Sud de Taïwan

Je passe, sans m’arrêter, sur la rue principale tape à l’oeil à Kenting, et je continue une dizaine de kilomètres pour rejoindre Hengchun, plus tranquille.

Une dernière visite à un poste de police pour obtenir de l’information sur une place où dormir selon mes moyens, car l’auberge que j’avais ciblée était fermée. Ce n’est pas partout que les gens connaissent les options dans leur ville, mais j’ai eu de la chance et j’ai trouvé un lit à Travel appartement au coeur de l’action.

Après avoir dû entretenir une conversation dans un anglais approximatif avec ma co-chambreuse, j’ai déposé mes affaires et je suis allée marcher dans les rues pour profiter du soleil malgré le vent. Un des aspects qui va assurément me manquer de l’Asie, c’est la possibilité de manger dans la rue pour pas cher, un petit rituel que j’apprécie particulièrement après une bonne journée sur le vélo.

La mer dans toute sa splendeur
La mer dans toute sa splendeur

J’ai vraiment apprécié rouler à Taïwan, les routes sont en excellents état, il y a peu de circulation, les paysages sont splendides, on peut y faire autant du plat que de la montagne et les gens adorent les cyclistes comme nulle part ailleurs!

 

Avec 4687,7km, le voyage tire à sa fin.

 

Publicités

Une réflexion sur “Hualien à Hengchun!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s